Renforcer l’estime de soi avec un psychologue

estime de soi psychologue

L’estime de soi est importante tout au long de la vie. Il nous arrive à tous d’être confrontés à un moment ou à un autre à cette question qui apparaît surtout dans une forme de manque d’estime de soi, de ne pas se sentir à la hauteur. C’est un phénomène normal qui fait partie de la construction de la personnalité.

Ce sentiment peut devenir pathologique quand il a des impacts qui retentissent sur la vie quotidienne pendant un temps long et qui sont de ce fait source de souffrance en provoquant de l’anxiété, des difficultés relationnelles comme de la dépendance affective, des échecs à répétition, des états dépressifs avec un mal-être permanent.

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi, c’est le regard que l’on porte sur soi-même et l’appréciation qu’on fait de sa valeur ou de sa propre importance. Il y a de la fierté dans l’estime de soi, c’est avoir une vision positive de soi avec une connaissance de ses goûts, de ses opinions et de ses atouts. Une personne qui a une bonne estime d’elle-même se sent capable de partager ses opinions et de prendre des décisions sans craindre un jugement des autres.

Une estime de soi stable ne s’effondre pas à chaque échec, et même si elle peut vaciller parfois, la personne a suffisamment de ressources pour la rétablir.

Avoir une bonne estime de soi ne veut pas dire être dans l’arrogance ou se sentir supérieur aux autres.

La différence entre estime de soi et confiance en soi ?

La première correspond au jugement que l’on porte sur soi, et la seconde est celle qui nous permet de nous sentir capables de faire face aux évènements de la vie, en croyant à ses capacités, à ses qualités et à ses possibilités.

Avoir confiance en soi, c’est être capable de faire ses choix propres, d’exprimer ses opinions et ses sentiments avec tranquillité, d’aller à la rencontre des autres sans crainte et anxiété. Une personne qui a une confiance en soi adéquate se sent prête et capable d’affronter les obstacles éventuels de sa vie et de persévérer.

Comment se forme l’estime de soi ?

L’estime de soi et la confiance en soi se construisent au moment de l’enfance, dans les premières relations avec les parents et avec les adultes qui prennent soin de l’enfant.

Dans les interactions avec ces adultes importants pour lui, l’enfant prend conscience de sa valeur, de ses capacités et de l’affection des autres à travers le regard porté sur lui. Les réussites scolaires, sportives ou artistiques influencent cette perception de soi en construction. La reconnaissance des succès et les marques d’encouragement favorisent une base plus solide pour l’estime de soi et la confiance en soi.

Une autonomie laissée à l’enfant en fonction de son âge peut être une aide pour mettre en place une estime de soi satisfaisante.

A contrario, les critiques permanentes, l’intimidation, les abus physiques, moraux ou sexuels, le fait d’être ignoré vont contribuer à avoir peu confiance en soi et à avoir une faible estime de soi.

L’estime de soi et la confiance en soi s’influencent mutuellement et participent chacune au sentiment de bien-être en se sentant à sa place et autonome par rapport aux regards des autres.

Les piliers de l’estime de soi

On peut dire que l’estime de soi repose sur :

  • La confiance en soi
  • L’image de soi
  • L’acceptation de soi
  • L’amour de soi

Cette estime de soi se construit donc principalement dans l’enfance, mais si elle est faible ou peu ancrée, l’estime de soi peut être travaillée à tout âge et développée si le contexte de vie le demande.

Les manifestations d’un trouble de l’estime de soi

  • Recevoir les critiques de manière catastrophique
  • Ressentir une insécurité dans les interactions sociales
  • Rester dans une relation amicale ou amoureuse insatisfaisante
  • Être préoccupé constamment par l’image de soi
  • Ressentir un sentiment d’imposture qui se déclenche lors d’un succès
  • Ressentir souvent un sentiment d’exclusion
  • Faire des choix de vie qui ne sont pas les siens, mais ceux de sa famille ou de son milieu social
  • Rester en retrait, ne pas prendre d’initiative

Qu’est-ce qu’avoir une estime de soi solide ?

  • C’est connaître ses atouts et ses faiblesses
  • C’est savoir se faire respecter et s’affirmer
  • C’est avoir une stabilité émotionnelle face aux évènements de la vie
  • C’est savoir accepter les compliments avec satisfaction
  • C’est ne pas s’effondrer durablement en cas d’échec
  • C’est agir en accord avec soi-même
  • C’est avoir un positionnement cohérent en public et en privé

L’aide du psychologue pour améliorer l’estime de soi

Une estime de soi fragile est source de souffrance, mais cette souffrance peut être soulagée. Se libérer du regard des autres, acquérir une autonomie plus affirmée entre autres conséquences d’une faible estime de soi, peut se travailler à tout âge avec un professionnel.

Que ce soit avec un thérapeute cognitivo comportemental (TCC), avec un thérapeute qui utilise la théorie psychanalytique ou interpersonnelle, ce qui est le plus important dans cette rencontre avec le thérapeute c’est de savoir que votre choix est le bon est que c’est avec cette personne que vous pourrez avec certitude être mieux dans votre vie.

Les séances avec un thérapeute vont permettre de prendre conscience non seulement de ses qualités, mais également de l’origine de ses difficultés pour stabiliser une estime de soi de manière adéquate. L’appui du professionnel, de par sa présence active et chaleureuse, sera essentiel pour prendre confiance en soi grâce au dialogue régulièrement noué dans un climat de bienveillance et de soutien.

De plus, le thérapeute s’intéressant à la vie intérieure de la personne va permettre à celle-ci d’oser prendre la parole et de parler de ses sentiments de ses émotions, mais aussi de ses pensées les plus personnelles.

Enfin, le retour sur l’histoire personnelle de la personne va lui permettre de se libérer d’un schéma établi et d’oser prendre le risque d’un positionnement vivant, d’une attitude plus créatrice dans tous les domaines en adéquation avec ses aspirations profondes.

Découvrez mes autres articles

signes d'un couple malheureux
Thérapie de couple

5 signes d’un couple malheureux

Plusieurs signes peuvent alerter sur un dysfonctionnement relationnel du couple. Quand un couple ne va pas bien, le dialogue est réduit au minimum, les disputes